27.2.2017

Merci N. Depuis la journée du Mandala, je suis soulagée des gros effets physiques liés à mon sentiment de ne pas faire ce qu’il faut, l’angoisse est tombée. Il n’empêche que j’ai pu m’observer jour après jour défaire ce que j’avais patiemment mis en place la veille… Je suis maintenant, j’ose espérer, arrivée à quelque chose de stable. Je ne saurai jamais si je me suis arrêtée parce que j’avais enfin trouvé la bonne solution, la bonne méthode, on seulement parce que je n’en pouvais plus, parce que le temps qui me séparait du moment de ton retour de vacances n’était pas élastique à l’infini.

Lettre non-envoyée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This blog is kept spam free by WP-SpamFree.