5 mars 2017, 8h33

8 heures trente-trois

décider de tout accepter. alors, dois-je accepter de juste finir d’avoir joué aux cartes pendant une demi-heure. mona chollet ne parle pas des jeux dans son livre (que je viens de commencer : Mona Chollet, Chez soi – Une odyssée de l’espace domestique).  elle parle de tout ce qu’on peut faire de bien chez soi, mais elle ne parle pas des jeux.
elle parle d’internet et des réseaux sociaux, avec lesquels elle s’est finalement arrangée, enfin elle et sa conscience,  quand elle s’est aperçue que de passer d’y passer du temps, beaucoup,  ne l’empêchait pas d’arriver à  travailler, son travail consistant à écrire. il faut  dire qu’elle a sur internet une vie sociale  assez amusante, vive, intéressante, valorisante, sur internet. pas comme moi, qui ne cause avec personne. où j’erre dans le même état de honte que dans la vie réelle.
elle donc aussi cherche à être productive de son temps. j’aime bien tout ce qu’elle dit sur le temps. qu’il faille sortir d’un temps productif à tout prix. mais c’est très facile avec les jeux, d’être improductif. enfin, ça c’est mon point de vue sur les jeux, dont je n’arrive pas à sortir.
à Bruxelles, j’ai vu ma mère jouer tout le temps, au solitaire. en revenant, je m’y suis remise,  au solitaire,  et je viens d’en installer un sur mon téléphone. il faut vraiment que je fasse tout comme elle. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This blog is kept spam free by WP-SpamFree.