9 août 2009

dimanche

09.08.09

C’est la nuit, mais n’arrive pas à dormir.

Hier donc, vu « Les […] » avec Johnny Depp – et ça m’a plus, beaucoup.

Cela fait plusieurs jours que je n’arrive pas à dormir. Jusqu’à cette nuit, c’était presque avec plaisir. C’était les fenêtres grandes ouvertes – le noir – le rien , juste être là – seule – bien .

Cette nuit les fenêtres sont fermées, les voisins du dessus bruyants, leur bruit désagréable (télévision).

Je ne sais plus du tout quoi faire.L’esprit vide, vidé ; se tenant vide, apeuré. Je voudrais réfléchir. Mais. Plus proche que jamais de […] –> le mot me manque. L‘inhibition ! voilà, c’est ça !

090809

04:06

l’ennui, ce n’est pas tant l’insomnie que d’avoir mangé 1 mousse au café suivie d’une glace au lait d’amande (+ griottes + macarons) // // un moustique m’a chassée du salon, ramenée à mon lit, pour m’en chasser à nouveau. on dirait maintenant qu’il a disparu. // // je vais me laver les dents.

/ tout le monde pour le moment va à Berlin : c’est incroyable. cela seulement pourrait suffire à faire penser que /

je ne sais pas du tout ce que c’est « bien écrire »
mais je sais que je n’y arrive pas.
(toujours une pensée en coin pour FL)

09:10

Endormie finalement. Jules vient de me réveiller. Je fais le café. Jules est dans le « lit.des.parents ». Je suis à la cuisine. Les fenêtres sont ouvertes, c’est bruit et calme. Est-ce que je ferais mieux de retourner dormir? Ou pas ? Est-ce que ces insomnies sont désagréables? Non. Qu’est-ce qui serait vraiment désagréable maintenant ? N’être pas seule. Tous les matins, Jules vient me réveiller. J’essaie de lui échapper aussi longtemps que possible.

~

Voilà, s’est fait, Jules vient maintenant de se lever. J’ai mis mon doigt sur mes lèvres, lui ai servi son petit déjeuner, ai moi-même mangé 2 biscottes.

~

Jules essaie maintenant de capter mon attention. C’est dimanche, c’est le mois d’août, il fait plus calme, et je pourrais suivre la conversation que tient le couple installé à la terrasse du café en bas de chez nous.

Je suis allongée sur le canapé devant les fenêtres. Jules me parle. Est-ce si pénible d’avoir à s’occuper de Jules le matin?

Ce n’est pas ça, mais c’est pour ça que je ne suis pas loin d’aimer mes insomnies actuelles : j’échappe à tout.

Je m’endors. Jules fait caca dans son pot dans le salon en lisant. Je devrais prendre une douche. Mais c’est agréable.

Est-ce que c’est vrai que je fais toujours le mauvais choix quand je suis en situation de choix (entre le bien et le mal). – me lever / prendre une douche / dormir.

11:08

Bon, me suis levée, pris une douche, ai lavé mes cheveux. shampoing, après-shampoing, démêlant.

il va de soi que l’observation de (l’expérience) de ce qui n’es t  pas encore une expérience la transforme.

Jules et F. sont au bain. Me suis recouchée, dans le lit cette fois. Enfin, au moins Frédéric a bien dormi.

Pourquoi est-ce que je m’endormirais? Parce que la situation est très agréable. Les Portugais ont mis la télévision.

Je ferme les yeux. Jules ne dit (toujours ) pas « merci », il dit « marci ».

Je ressens aux alentours du sexe en un point précis mais que je ne parviens pas à situer une sorte de sensation qui témoigne peut-être d’une maladie, fixe, qui n’irradie pas, peut-être douloureuse, au bord du plaisir, ou déjà dedans, persistance, qui évoque aussi celle que j’éprouvais quand j’étais enceinte, plus particulièrement au tout début.

12:05

Hou. Fred sorti du bain – avons fait l’amour, comme Jules y est resté. Profité de ce qu’il croit encore avoir besoin de nous pour en sortir.

Puis rendormie. Réveillée à l’instant par la musique de robot de Jules ( Around the World, Daft Punk)

Vais m’habiller. Pas chaud aujourd’hui.

nuit de lundi à mardi

seigneur, seigneur, impossible de dormir, mais cette fois parce que trop épuisée. tout corps épuisé. viens de prendre 1/2 Xanax en lieu et place de somnifère.

cœur fatigue  vais essayer m’endormir ici  . dans la chambre toujours peur réveiller F.

Retrouver les posts du mois de août 2009 | catégories : août adouci | Tags: , |
Top