3 février 2006

(si l’art n’a plus, pour en être, que son nom d’art, alors il s’agit de savoir ce qu’on pourra y mettre, derrière ce nom d’art.)
(le nom propre de l’art, si l’art était un nom propre, t. de duve)

Retrouver les posts du mois de février 2006 | catégories : rapides, art, Thierry de Duve | Tags: |
Top