par esseuse pa rais seuse

Publié le Catégorisé comme brouillonne de vie

pa raishier et aujourd’hui, avons dû nous lever tôt, jules et la moi, parce qu’il devait aller à la garderie. à la garderie, il pleurait, ne voulait pas rester. curieux. probablement la fatigue. il se couche de plus en plus tard.

devenue paresseuse. il faudrait maintenant que je travaille. la fenêtre est ouverte, c’est agréable, ça, très. mon nouveau siège paraît me convenir. je me demande par quel bout je vais traiter le fait que je ne sache jamais comment m’habiller. il était question du « se donner à voir » des obsessionnels dans le dernier article que j’ai lu, sur l’obsession, de serge cottet. je pense qu’il se référait à un article de e. solano-suarez. il faudrait vérifier, chercher ensuite cet article, éventuellement aller à la bibliothèque de l’école. mes nouvelles chaussures me font mal aux pieds, j’ai mis une veste verte aujourd’hui, sur mon pull bleu. pas de crème sur le visage, peau tire. dehors, les pleurs d’un enfant résonnent. je me suis pré-inscrite par internet à l’assédic, il y a deux jours. malheureusement, le rv qui m’a été fixé, le 25, est celui du rv de la réunion de l’ecf. misère.

Par Iota

- travailleuse de l'ombre

Top