2 novembre 2005

doute matinal (léger)

tu mets ta main sur mon sexe, sous la culotte. ça me fait quelque chose (que je devrais vouloir).
ce que ça me fait
« Il saute aux yeux que cette Versagung intraduisible n’est possible que dans le registre du sagen, en tant que le sagen n’est pas simplement l’opération de la communication, mais le dit, l’émergence comme telle du signifiant en tant qu’il permet au sujet de se refuser.
Ce refus originel, primordial, ce pouvoir de refus dans ce qu’il a de préjudiciel par rapport à  toute notre expérience, eh bien, il n’est pas possible d’en sortir. »
Lacan, J., Le Séminaire, Livre VIII, Le transfert, p. 378.
MON AMOUR

Donc dire, sagen, et avec le dire ( vient versagen, échouer) vient la Versagung, dit Lacan, le déni, la frustration, le dire que non, avec le dire, avec le signifiant, vient la possibilité de dire non. Cette possibilité du refus, vient précéder le jugement, l’emporte sur lui.

 

Retrouver les posts du mois de novembre 2005 | catégories : to be or | Tags: , , |
Top