23 février 2018

23 février 2018

j’arrive au travail mais je n’ai plus ma place, ou plutôt Brice est assis à ma table,  en face de moi. je me lève, je suis debout. il me dit qu’il y a un problème, qu’il est mal à l’aise avec moi, qu’il ne peut pas m’en parler maintenant, plus tard. ça remet en cause le fait que je travaille là. il ne veut pas me dire quoi. je me demande ce qui se passe, j’éprouve un sentiment d’injustice. je me demande si Brice pense que je suis amoureuse de lui. je pense au travail que je fais, je me dis que c’est quand même du bon travail. je me retrouve assise seule à une autre table. je pense appeler ma mère. je me dis que tout le monde m’entendra dire « Maman ».

Brice à ma table, peut être quelqu’un d’autre avec lui. c’est une femme, une professionnelle. on parle. elle sourit. je ne sais pas ce qu’elle dit. finalement Brice dit qu’il peut bien me le dire, ce qu’il se passe, surtout aujourd’hui que je suis venue en pantalon. il dit que dorénavant quand je viens en jupe, je dois faire attention (quand j’étais assise, la femme qui était venue, elle avait vu, un jour (vu quoi?)  entre mes jambes). 

Retrouver les posts du mois de février 2018 | catégories : Hélène Parker, RÊVES | Tags: |
Top